Rencontre avec Ménélik Plojoux, de la Tour Sarrazine à Montaren-et-Saint-Médiers

Interview de Ménélik Plojoux, de la Tour Sarrazine.

Quel est votre parcours ? qu'est-ce qui vous a amené à cette activité ?

Né à Genève où j’ai vécu jusqu’à mon départ pour Bruxelles afin d’y étudier à l’École Nationale des Arts Visuels de La Cambre, j’ai conservé un lien permanent avec l’Uzège, terre de ma famille maternelle.

En 2004, j’ai choisi de m’y installer pour reprendre la gestion de la propriété familiale avec une première expérience de maison d’hôtes.

En 2012, nous avons eu la chance de pouvoir nous porter acquéreur de la tour du 12e siècle, dite « sarrazine » de Montaren, vestige du premier castrum du village que nous avons patiemment rénové avant de l’ouvrir au public en 2017.

Quelles sont les services que vous proposez à vos clients ? Quels types de clients recherchez-vous ?

Animé depuis toujours par la passion des bâtiments à caractère historique, leur conservation et leur valorisation (jusqu’à en faire aujourd’hui mon activité principale au sein du groupe Patrice Besse (spécialisé dans l’immobilier du patrimoine), nous avons restauré la tour sarrazine avec l’objectif de proposer à la fois la découverte d’un monument millénaire et singulier, tout en offrant aux visiteurs tout le confort de notre temps. Ce double enjeu nous a conduit à développer un programme architectural contemporain pour la reconstruction de certaines parties des bâtiments, récompensé par le Prix national MPF René Fontaine en 2017.

Nos clients sont le plus souvent des férus d’histoire et de patrimoine, notamment de nombreux architectes.

Pourquoi les clients choisissent la Tour Sarrazine ? Quelle est votre valeur ajoutée ?

Nos hôtes qui visitent l’Uzège sont curieux de découvrir son patrimoine bâti tout à fait particulier.

Cette découverte s’accompagne en ce qui nous concerne du partage de notre passion pour ce territoire qui connaît un intérêt croissant depuis la renaissance d’Uzès dans les années 60.

Les nombreux visiteurs que nous accueillons dans nos deux chambres d’hôtes ou la petite maison contemporaine que nous louons, voire à l’occasion des nombreuses activités culturelles organisées par l’association des amis de la Tour Sarrazine recherchent de l’authenticité et de la singularité qui se retrouve dans notre offre d’accueil.

Pourquoi avez-vous adhéré aux Entrepreneurs de l'Uzège Pont du Gard ? Qu'est-ce que vous a déjà apporté cette adhésion ?

Participer à la vie du territoire est une valeur importante à mon sens. Cela se traduit non seulement par une implication au sein de structures socio-professionnelles favorisant la communication entre les acteurs de l’Uzège, mais également par une préoccupation de penser notre développement commun, soucieux en ce qui me concerne de la préservation de ses qualités intrinsèques, notamment en matière d’architecture, de patrimoine et d’environnement.

Il est en effet essentiel de bien connaître son cadre de vie et ses atouts pour savoir ce qui ne doit pas être sacrifié sur l’autel du développement à tout-va. La possible création du Parc Naturel Régional des Garrigues dont l’Uzège pourrait constituer le cœur me semble de nature à garantir l’intégrité d’un pays à très fort potentiel, et ce, dans les meilleures conditions.

Partager cette interview c'est accentuer la visibilité de chacun d'entre nous ! Merci.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
Linkedin
Partager sur email
Email